La définition

Le carbone est un élément chimique non métallique dont le symbole est C. C'est l'un des éléments les plus importants et les plus abondants de la croûte terrestre et il fait partie de tous les êtres vivants. Grâce à sa polyvalence et à la capacité de ses atomes à se lier aux principaux bioéléments, différentes combinaisons se forment qui forment la base des molécules des organismes. En résumé, le carbone est la principale composante de la matière organique .

En principe, le carbone est dans l'atmosphère sous forme de dioxyde de carbone (CO2). Le cycle du carbone est défini comme un cycle biogéochimique à travers lequel le carbone est échangé entre différents organismes sur la Terre à travers diverses réactions entre la biosphère (somme des écosystèmes), la lithosphère (couche superficielle solide de la planète), l'hydrosphère (bas niveau d’eau et à la surface de la planète) et l’atmosphère (air). Cet échange permet au carbone de retourner dans l'atmosphère et de retourner aux êtres vivants.

Les plus grandes réserves de carbone se trouvent dans les océans, contenant plus de 60 fois le C que l’atmosphère contient.

En quoi consiste?

Il s’agit d’un processus complexe et non linéaire, c’est-à-dire que bon nombre des réactions par lesquelles le carbone est échangé se produisent en même temps. Pour le comprendre, il faut partir de la présence de dioxyde de carbone dans l'atmosphère, principal gisement de C.

Le dioxyde de carbone en tant que déchets provenant du souffle des êtres vivants et d'autres processus de combustion pénètre dans l'atmosphère.

-Quelques processus géologiques, tels que les éruptions volcaniques et les émissions de gaz de geyser, libèrent une grande quantité de carbone dans l'air, contenu sous forme de dioxyde de carbone.

-Les plantes absorbent le CO2 de l'air à travers les stomates de leurs feuilles pour mener à bien leur processus de photosynthèse. Une fois que le composé est à l'intérieur, le CO2 et l'eau recueillis dans le sol sont synthétisés à l'aide de chlorophylle pour produire des sucres. Ensuite, les plantes synthétisent lesdits sucres en composés carbonés complexes dans les tissus.

-Une petite partie du CO2 retourne dans l'atmosphère sous forme de perte de respiration végétale, une autre reste dans le sol et une autre passe aux êtres vivants qui se nourrissent de plantes.

- Les animaux qui consomment des plantes ingèrent également des composés carbonés qui deviennent des matières organiques, c'est-à-dire de la viande . En respirant, expirez le dioxyde de carbone en tant que déchet de l'échange gazeux.

-Les animaux qui consomment des plantes servent de nourriture aux autres: carnivores. Ensuite, le carbone passe également dans votre corps et est utile pour former vos propres organes, os, tissus, etc. Bien sûr, ceux-ci rejettent également le dioxyde de carbone lors de la respiration, qui passe dans l'atmosphère.

Cycle du carbone / Image FischX. Traduit par Tomás Clarke.

Naturellement, les êtres vivants meurent à un moment donné. Les petits organismes en décomposition (tels que les bactéries et les champignons) se nourrissent des corps et les dissolvent dans des parties plus petites qui restent dans le sol. Dans le même temps, ils libèrent du dioxyde de carbone.

-À travers leurs racines, les plantes absorbent les particules de sol avec du carbone, et cela passe ensuite à sa structure.

-Lors de la photosynthèse, les plantes rejettent du CO2 et le rejettent dans l'atmosphère .

- Parfois, la matière organique reste dans le sol sans être décomposée ni utilisée par les plantes ou les animaux et, pendant des milliers ou des millions d'années, elle reste dans la lithosphère sous forme de charbon, de pétrole et de gaz naturel, ainsi que dans les récifs coralliens et rocheux calcaire Les trois premiers sont des combustibles fossiles qui peuvent ensuite être soumis à la combustion.

-En mer, le carbonate de calcium provenant de la coquille de certains animaux, tels que les escargots, se dépose sur les fonds marins dès leur mort et forme parfois du calcaire. S'il est exposé à l'extérieur, il se dégrade et libère du dioxyde de carbone dans l'atmosphère.

La photosynthèse des plantes et la dissolution dans les océans éliminent le dioxyde de carbone de l'air, qui y est renvoyé par la respiration des êtres vivants, la combustion de combustibles fossiles et la décomposition du calcaire.

Le cycle du carbone est l’un des cycles biogéochimiques les plus complexes et est crucial pour l’équilibre de la Terre.

Importance

Le cycle du carbone est l'un des cycles biogéochimiques les plus complexes et est crucial pour l'équilibre de la Terre, car le carbone est la principale composante de la matière dans les êtres vivants . De même, le dioxyde de carbone influence le climat de la planète, car il capte une partie du rayonnement solaire et la chaleur reste donc constante et idéale pour la survie. Cependant, au cours des dernières décennies, les niveaux de dioxyde de carbone ont considérablement augmenté, principalement en raison de la combustion de combustibles fossiles, qui a contribué au phénomène connu sous le nom de réchauffement de la planète et, par la suite, au changement climatique.